HOPKINSON SMITH

Facebook · Twitter · En concert

SMITH_PRESSE2.jpg

Né à New York en 1946, le luthiste américano-suisse Hopkinson Smith est dipl?mé de Harvard avec mention en musique en 1972. Ses études instrumentales l'ont conduit en Europe où il a travaillé avec Emilio Pujol (grand pédagogue de la plus haute tradition artistique catalane) et avec le luthiste suisse Eugen Dombois, dont le sens de l'unité organique entre l'interprète, l'instrument et la période historique l'ont fortement inspirée. Il a notamment été l'un des membres fondateurs de l'ensemble Hespèrion XX.

Depuis le milieu des années 80, il se consacre presque exclusivement aux répertoires solistes pour instruments anciens à cordes pincées, produisant une série d'enregistrements primés qui comprennen: musique espagnole pour vihuela et guitare baroque, musique fran?aise pour luth de la Renaissance et baroque, musique anglaise et italienne du 16ème début du 17ème siècle et de la musique du haut baroque allemand.

L'enregistrement de ses arrangements pour luth des Sonates et Partitas pour violon seul de Bach, paru en 2000, a été universellement salué par la presse. Le magazine Gramophone l'a qualifié de "meilleur enregistrement de ces ?uvres sur un instrument quelconque". Un enregistrement de Dowland, sorti début 2005, a remporté un Diapason d'Or et a été qualifié de "merveilleusement personnel" dans une critique du New York Times. Un enregistrement avec de la musique du monde de Francesco da Milano, a re?u un Diapason d'Or de l'Année (l'équivalent fran?ais d'un Grammy) en novembre 2009 et a été qualifié de "premier enregistrement à rendre justice à la réputation de Francesco". Un CD avec les trois premières suites pour violoncelle de Bach jouées sur le théorbe allemand est sorti début 2013, a également remporté un Diapason d'Or et a été qualifié de "totalement fascinant" dans le BBC Music Magazine.

Hopkinson Smith s'est produit et a donné des master classes dans toute l'Europe de l'Est et de l'Ouest, en Amérique du Nord et du Sud, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Corée et au Japon, combinant parfois le style de vie d'un ermite avec celui d'un gitan. En 2007 et 2009, il a donné des concerts et des ateliers en Palestine sous les auspices de la Fondation Barenboim-Said et de la Fondation suisse pour la culture. En 2010, il a re?u le prix de la musique de la région italienne des Pouilles. Il vit à Bale, en Suisse, où il enseigne à la Schola Cantorum Basiliensis.